TV5 MONDE, novembre 2018 :
Chronique sur le travail de Magali Lambert et sa première monographie.

Version Fémina, octobre 2018 : 
« Bestiaire fantastique ! »

L’intervalle, blog de Fabien Ribery, octobre 2018 :
« Reflet de sept années de productions artistiques, Venus du jamais mort, de Magali Lambert, est un véritable objet d’art, très soigné, intrigant, sensuel. Ce livre est un abri pour un monde étrange, peuplé d’animaux et de formes rares. »

Marie-Claire, novembre 2018

À nous Paris, novembre 2018

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)

Loading...Donnez votre avis                                        

Empruntant son titre à l’écrivain Patrick Autréaux, Venus du jamais mort est la première monographie de Magali Lambert, jeune et talentueuse artiste pluridisciplinaire (dessinatrice, sculptrice, écrivaine) mais surtout metteuse en scène de contes oniriques qu’elle délivre sensiblement par la photographie. 

L’ouvrage fait dialoguer sept séries d’œuvres réalisées entre 2011 et 2018, séparées les unes des autres par une feuille intercalaire transparente et ouatée. Chaque série est caractérisée par une couleur, présentée en aplat sur chacune des pages de gauche.

Il est construit autour d’une symétrie centrale : la série des Merveilles est placée au milieu de l’ouvrage, et c’est à partir d’elle que se déploient les séries vers l’amont et l’aval du livre.

LES ŒUVRES SONT ACCOMPAGNÉES
PAR DEUX TEXTES DE FICTION

Un texte de fiction co-écrit par Magali Lambert et l’historien d’art Michel Poivert, mettant en scène les différentes étapes d’un procès surréaliste intenté à l’artiste au motif d’usage illégitime d’objets abandonnés.

Une forme littéraire courte proposée par Emmanuelle Lambert (romancière et sœur de Magali), proposant une tentative de réhabilitation de l’artiste suite à cette mise en accusation.

Ce livre embrasse ainsi les nombreuses facettes de l’œuvre de Magali Lambert, depuis ses confrontations ludiques et macabres avec la nature et les animaux, jusqu’à ses « merveilles » et sculptures dont la mise en espace donne vie à une étonnante scénographie d’objets.

ÉDITION LIMITÉE

Un tirage de tête (10 exemplaires / 5 exemplaires restants) est disponible sur demande, comprenant :

  • Le livre, numéroté et signé.
  • Une sculpture originale en papier qui se déploie dans l’ouvrage, conçue par Magali Lambert.
  • 3 tirages, numéroté et signé.

MAGALI LAMBERT

Née à Paris en 1982, où elle vit et travaille, Magali Lambert est diplômée de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris (2006), elle a été nommée membre résidente de la Casa de Velasquez, Académie de France à Madrid, pour l’année 2012-2013. Elle a présenté son travail au Festival de la Photographie de Lianzhou (Chine), au Salon d’Art Contemporain de Montrouge, ainsi qu’à New-York, Madrid, Paris, Marseille, Porto et Bruxelles.

Site internet : www.magalilambert.com

FICHE DESCRIPTIVE

Venus du jamais mort, de Magali Lambert
Sortie en octobre 2018
— 91 photographies issues de 7 séries d’œuvres, réalisées entre 2011 et 2018

Format : 17×23 cm
148 pages, dont :
124 p. sur Magno Volume 150 g.
24 p. intercalaires sur papier de création Pergamenta 90 g. de chez Fedrigoni.
Reliure : rigide, découpée en haut et en bas (carton apparent)
Couverture façon cuir bleu profond avec marquage or

Isbn : 979-10-95208-17-4
Prix de vente : 45€

 

Informations complémentaires :

À découvrir en exclusivité à la Galerie VU’, à Paris, dans le cadre d’une exposition solo de l’artiste, du 14 septembre au 27 octobre 2018.

Lancement du livre le mardi 16 octobre 2018 !
Présentation de l’ouvrage en présence de tous ses contributeurs. Rendez-vous à la galerie VU’, à partir de 18h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *