L’Œil de la Photographie, septembre 2018 :
« Le format à l’italienne de ce beau-livre et le travail d’édition contribuent à l’immersion du lecteur dans les entendues silencieuses du Grand Nord. La qualité de l’impression, sur papier haut de gamme texturé (170 grammes), donne corps au jeu des matières qu’a souhaité́ restituer le photographe. »

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...Donnez votre avis                                        

 

Premier ouvrage photographique de Philippe Bigard, Terre froide nous entraîne au cœur de l’océan Arctique, dans l’archipel de Svalbard, aussi connu sous le nom de Spitzberg. Dans ces terres isolées, c‘est l’immensité des paysages et la variété de la faune qui frappent le regard. Mais c’est surtout ici le sentiment d’une découverte intime de cette terre que l’on éprouve, grâce à une utilisation délicate du noir et blanc.

Au cours de l’un de ses voyages, le photographe Philippe Bigard découvre les paysages oniriques de cette « côte froide » (traduction du norvégien Svalbard) qui constitue la terre la plus septentrionale de la Norvège :

« Martensøya, Kvitøya, Vibebukta… Ce sont des lieux qui ne nous disent rien mais dont les noms sont très évocateurs. Entre le Spiztberg et le pôle Nord, j’ai vécu 9 jours d’errance et traversé autant de zones et d’îles propices à la photographie. Là, seules la nature et les traces laissées par les ours donnent l’azimut.
La mer et la glace se confondent peu à peu, puis arrivent la banquise et le moment où le bateau brise le 82e parallèle nord, cette latitude à laquelle le soleil est visible toute la journée au solstice d’été, et reste sous l’horizon toute la journée au solstice d’hiver. »

Les photographies de Philippe Bigard nous convient à l’exploration d’une nature qui paraît puissante et inviolée, mais que menace le réchauffement climatique.

PHILIPPE BIGARD

Passionné de grands espaces et de photographie, Philippe Bigard sillonne le globe depuis près de vingt-cinq ans.
Ancien publicitaire et photographe pour la presse, il fait ses gammes au cours des Jeux olympiques d’hiver d’Albertville et de Lillehammer ; puis, en contrat avec Salomon, il voyage dans le monde entier et décroche une publication dans Life Magazine, avant de passer quinze années à Cape Town en Afrique du Sud pour produire et développer une banque d’images qu’il cède en 2005 à un grand groupe Américain.
Également alpiniste, attiré par la découverte des territoires les plus extrêmes, Philippe Bigard a exploré les chaînes de montagnes et les terres glacées du monde entier.

Site Internet : www.philippebigard.com

FICHE DESCRIPTIVE

Terre froide, de Philippe Bigard
Sortie le 16 octobre 2018
— 74 photographies noir et blanc, 1 photographie couleur

Format : 30×22,5 cm
112 pages sur Munken Polar Rough 170 gr,
Sirio Nero 170 gr et toile Impériale 4011.
Impression en bichromie (noir + cool grey),
reliure cartonnée toilée, marquage blanc brillant.

Isbn : 979-10-95208-18-1
Prix de vente : 49€

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...Donnez votre avis                                        

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *