Le Monde de la Photo : « Ce petit livre, fruit du hasard, a toute sa place dans l’œuvre du photographe, infiniment cohérente, qu’elle s’inscrive dans la blancheur islandaise ou la noirceur new-yorkaise. » Benjamin Favier

Réponses Photo : « […] Le livre, sombre, mat, noir sur la tranche, coupé ras, correspond parfaitement à ce moment de compression improbable de l’activité en silence, comme un hommage au monolithe de 2001, Odyssée de l’espace. » Carine Dolek

Revue Fisheye : « En 2012, Christophe Jacrot photographie New York après le passage de l’ouragan Sandy et montre la face cachée d’une ville supposée ne jamais dormir. Un travail inédit à découvrir à la Galerie de l’Europe et qui s’accompagne d’un bel ouvrage, New York in Black. » Anaïs Viand

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...Donnez votre avis                                                     

Dans la nuit du 29 au 30 octobre 2012, l’ouragan Sandy plongeait la ville de New York dans le chaos. Lors de cette catastrophe, 375 000 personnes furent évacuées, et une grande partie de la métropole fut inondée et totalement privée d’électricité.

C’est cette vision de New York, « inquiétante, fantomatique, mais belle », que Christophe Jacrot a immortalisée dans une série d’images réunies pour la première fois au sein d’un élégant recueil.

« On m’avait dit qu’il y avait des coupures d’électricité, mais ce à quoi je m’attendais était encore bien loin de la réalité. Je n’imaginais pas une mégalopole telle que New York complètement privée de lumière. Ça a été un immense choc ! » Christophe Jacrot.

CHRISTOPHE JACROT, PHOTOGRAPHE

Né en 1960, Christophe Jacrot se fait d’abord connaître dans le monde du cinéma avec plusieurs courts métrages, pour la plupart primés, et un long-métrage, Prison à domicile, qui offre à Elie Kakou son dernier rôle. Puis il choisit de se concentrer entièrement à la photographie, art qu’il pratique depuis l’adolescence et qu’il peut exercer sans contrainte.

Il engage alors un projet sur les intempéries, avec une première série consacrée à Paris, qui donne lieu à la publication d’un livre aux éditions du Chêne (Paris sous la pluie, 2007). Il poursuit ce projet dans de nombreuses villes qu’il photographie sous la pluie ou sous la neige : New York, Hong Kong, Chicago, Macao, Tokyo, Lisbonne, Londres… Avant de se tourner vers le grand nord, avec des séries sur l’Islande et le Groenland.

Exposés à Paris, New York, Hong Kong, Bruxelles, Istanbul, Londres, Tokyo, Shangaï…. Les clichés de Christophe Jacrot connaissent un important succès auprès des collectionneurs mais également auprès d’un large public dans le monde entier, comme en témoigne la circulation de ses images sur Internet.

Site Internet de l’artiste : https://christophejacrot.com

FICHE TECHNIQUE

48 pages | 26 x 19 cm
Prix public : 35 €
Sortie le 16 octobre 2017 | ISBN : 9791095208143

Imprimé sur Garda Pat 170 gr ; Sirio Ultra Black 115 gr ;
Double carton 3mm ; tranches colorées au noir ;
Fer métallique cuivre sur la couverture.

PARTENAIRES ET SOUTIENS

 Ce livre a été réalisé avec le soutien de la Galerie de l’Europe, qui a produit l’exposition New York in Black du 5 décembre 2017 au 13 janvier 2018. Galerie de l’Europe55 rue de Seine 75006 Paris.

DU MÊME PHOTOGRAPHE

Snjor, éditions h’artpon (2016)
Météores, éditions h’artpon (2015)
Paris sous la pluie, La Martinière (2009)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *