L’Œil Magazine : « Préfacé par Charlélie Couture et rythmé par des photographies, des textes et des coupures de presse, l’ouvrage ne restitue pas seulement une aventure collective, mais aussi le climat d’une époque. »

Street Art Magazine : « Qui s’intéresse un tant soit peu à l’histoire de l’art urbain ne peut passer à côté de ce livre, rédigé à l’occasion d’une exposition rétrospective à Guyancourt. C’est une épopée joyeuse que racontent à plusieurs voix les membres du collectif Banlieue-Banlieue, 28 ans après leur séparation. »

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)

Loading...Donnez votre avis                                                     

Tout au long des années 80, le collectif Banlieue-Banlieue a marqué le mouvement de l’art urbain naissant par sa peinture colorée et engagée, et par ses interventions rock’n’roll.

Le groupe naît à Poissy en 1982, lors d’une exposition éponyme dont le nom est choisi en référence aux expositions Paris-Moscou, Paris-Berlin, Paris- New York et Paris-Paris qui se tenaient au même moment au Centre Pompidou. À cette époque, la formation comprend une dizaine de jeunes artistes, réunis pour la plupart autour de l’école des Beaux-Arts de Versailles.

Associé à la Figuration libre et au mouvement graffiti naissant, Banlieue-Banlieue participe dès le début des années 80 aux nombreuses manifestations qui posent, dans la périphérie de Paris, les bases de cette mouvance, à l’instar du premier rassemblement du mouvement graffiti et art urbain à Bondy, en 1985. Ils côtoient alors tous les pionniers de l’art urbain, avec notamment Jean Faucheur, Blek le rat, Jérôme Mesnager, Raphael Gray, Miss.Tic et des collectifs tels que Les Frères Ripoulin, Les Musulmans fumants, VLP, Los Globos avec Patrick Pinon ou encore X-Moulinex avec Speedy Graphito.

Leurs influences viennent des affichages de Mai 68, des muralistes mexicains et, surtout, de l’histoire de l’art. La musique rock est également une importante source d’inspiration, associée très régulièrement à leurs travaux avec des concerts ou des peintures-performances — par exemple au Palace ou, en 1989, sur la Grande Scène de la Fête de l‘Humanité.

ÉQUIPE DU LIVRE

  • Les membres du collectif Banlieue-Banlieue (Alain Campos, Antonio Gallego, Ivan Sigg, Kenji Suzuki).
    Site Internet du collectif.
  • Vittorio Parisi, doctorant en Esthétique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, critique et commissaire d’art.
  • Textes originaux de CharlElie Couture, Frédéric Durand et Jean-Marc Thevenet.

FICHE TECHNIQUE

264 pages | 16,5 x 23 cm
Prix public : 35 €
Sortie le 15 avril 2017

Imprimés sur Artic Volume white 130 gr
et Munken Lynx 90 gr et 150 gr.

PARTENARIAT

Ce livre a été publié en partenariat avec la Ville de Guyancourt (78).

Du 26 janvier au 16 avril 2017, plusieurs événements dont la sortie de ce livre rétrospectif sont revenus pour la première fois sur la fulgurante aventure urbaine de Banlieue-Banlieue, avec notamment une grande exposition rétrospective, du 25 janvier au 16 avril 2017 à la salle d’exposition de Guyancourt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *