Polka Magazine : « Tel un cocon glacé, ce superbe livre au format à l’italienne se compose d’une succession de tableaux d’hiver, promenades fantasmagoriques et feutrées à travers l’Islande enneigée. Ici, la photo semble s’effacer sous un trait de fusain ou d’aquarelle. »

Le Point : « Fascinant. »

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 4,50 out of 5)

Loading...Donnez votre avis                                                     

TRÈS GRAND FORMAT !
UN LIVRE COLLECTOR À LA FABRICATION TRÈS SOIGNÉE.

Christophe Jacrot nous invite à regarder le monde à travers son objectif et porte son regard singulier sur les neiges d’Islande et leur solitude glacée. Là, ses images oscillent entre l’intensité dramatique d’une lutte pour la vie dans des conditions extrêmes et la contemplation d’une nature qui s’offre à l’état brut, entre le « struggle for life » et le pur enchantement.

Parce qu’elles nous parlent de notre rapport à la nature et parce qu’elles osent la beauté sur une scène artistique qui semble ne plus y croire, les photographies de Christophe Jacrot connaissent un important succès auprès des collectionneurs, mais également auprès du grand public.

 

« Longtemps un peu abstrait, le réchauffement climatique devient d’année en année de plus en plus palpable pour chacun d’entre nous. Voilà ainsi trois ans que je désespère de ne plus pouvoir faire des images d’hiver en Europe ! En quête d’un monde à la fois peuplé et enneigé, j’ai trouvé l’Islande qui, grâce à une ‘anomalie froide’ du nord de l’Atlantique, a connu ces deux dernières années un hiver… qui ressemble à l’hiver. Ce pays m’a permis de m’évader des mégapoles que j’ai tant arpentées, et de redécouvrir les grands espaces. » Christophe Jacrot

CHRISTOPHE JACROT, PHOTOGRAPHE

Né en 1960, Christophe Jacrot se fait d’abord connaître dans le monde du cinéma avec plusieurs courts métrages, pour la plupart primés, et un long-métrage, Prison à domicile, qui offre à Elie Kakou son dernier rôle. Puis il choisit de se concentrer entièrement à la photographie, art qu’il pratique depuis l’adolescence et qu’il peut exercer sans contrainte.

Il engage alors un projet sur les intempéries, avec une première série consacrée à Paris, qui donne lieu à la publication d’un livre en 2007. Il poursuit ce projet dans de nombreuses villes qu’il photographie sous la pluie ou sous la neige : New York, Hong Kong, Chicago, Macao, Tokyo, Lisbonne, Londres… Avant de se tourner vers le grand nord, avec des séries sur l’Islande et le Groenland.

Exposés à Paris, New York, Hong Kong, Bruxelles, Istanbul, Londres, Tokyo, Shangaï…. Les clichés de Christophe Jacrot connaissent un important succès auprès des collectionneurs mais également auprès d’un large public dans le monde entier, comme en témoigne la circulation de ses images sur Internet.

Site Internet de l’artiste.

FICHE TECHNIQUE

70 pages | 40 x 32 cm
Prix public : 65 €
Sortie le 16 octobre 2017
(2e édition)

Imprimé sur Munken Kristal Rough 170 gr ;
Couverture sur l’Imitlin « Tela » blanc 125 gr.

PARTENAIRES ET SOUTIENS

Ce livre a été réalisé avec le soutien de la Galerie de l’Europe, qui a produit l’exposition SNJOR en décembre 2016/janvier 2017. Galerie de l’Europe, 55 rue de Seine 75006 Paris.

 

DU MÊME AUTEUR

New York in Black, éditions h’artpon (2017)
Météores, éditions h’artpon (2015)
Paris sous la pluie, La Martinière (2009)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *